Témoignages Mouvement Authenti

Au départ, attirée par le mouvement, une forme de danse, j'ai envie de découvrir.

Et depuis la première séance, le Mouvement Authentique m'offre des instants insoupçonnés, à l'intérieur de moi, avec les autres et au-delà. Je prends conscience du tissage qui existe ... bien au-delà des murs du Dojo.

Le corps m'emmène là où je ne soupçonne pas, je ne sais jamais ce qui va se passer, ce que je vais sentir, découvrir, vivre.

Les prises de conscience :

La joie est là, à l'intérieur, je la sens fleurir quand je la laisse fleurir.

Calme, tout est simple.

Le Dojo est une base, je m'y ressource, je grandis, je m'autonomise, je mue, je nais. Je m'ouvre.

J'aime différemment, l'Amour a des dimensions différentes. 

Je deviens de plus en plus confortable avec moi. 

_ _ _ _ _ _ 

Allongée au sol, les yeux fermés, je ne sais pas ce qui va se passer
Je ne sais pas ce qui va surgir. Je n’en connais ni le commencement ni la fin
La cloche m’invite à fermer les yeux C’est le début de l’aventure,
Silence ! Doux.  Moelleux. Ouaté. Rien ne se passe
Prendre mon temps, prendre contact avec le sol, avec moi-même
Commence alors l'aventure
Un seul mouvement m’entraîne du début vers la fin
Je laisse faire, j’attends, je sens la présence de l’autre, des autres. 
Premiers pas ....
Dans le Dojo Je ne suis pas seule. 
Il y a l’autre, les autres
Je marche, je vais à l’aventure
Être là, trouver la douceur, le calme,
Partager un geste,
Rester là, ne rien faire.
Écouter, sentir, goûter, toucher, esquiver... 
Se laisser guider, se laisser prendre
Présence à soi, présence à l'autre
Un seul mouvement m'entraine du début vers la fin
C'est un voyage au cœur de moi-même
Silencieux, libre
Présence à l'autre, aux autres
Je n'attends rien, c'est l'aventure
Magie des gestes, magie de silence du partage
Petit son cristallin
La cloche m'invite à considérer la fin
J'ouvre les yeux !


- - - - - -

Mon expérience est surprenante, je viens saluer et dire "bonjour" à toutes les parties de mon corps, je le laisse me guider dans le mouvement qu'il désire. Ni automatique ni anticipé par la pensée, ce mouvement s'invite ... J'ai ensuite ouvert la porte à la libération de ma douleur, à la liberté de mouvement ... le partage avec le témoin sans aprioris, une communion d'âme à âme, car ce témoin n'est pas choisi par hasard, symbiose et synchronicités, se sont étonnamment invités dans l'exercice du partage de cœur à cœur...

- - - - - -